ECHOS DE MEULAN

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Agrandir le texte
  • Taille par défaut
  • Rapetisser le texte

Bienvenue aux Echos de Meulan


Edito de novembre 2016 :   UNE REVOLUTION EN MARCHE ? 

Au fil du temps, nous constatons que les médias du monde entier et les nôtres en particulier, évoquent de plus en plus notre pape François. Parfois il dérange, car il s’invite dans des débats concernant a priori la société civile comme l’économie, l’écologie et l’éducation. Nous-mêmes, avons créé, en septembre 2013, en page « Chercheurs de Dieu » une rubrique intitulée : « Le Pape François nous parle ». Mais vous me direz, c’est plutôt moins surprenant dans un journal chrétien. En fait, il nous a semblé, dès cette époque, que son message était universel et qu’il s’adressait à tous, croyants ou non croyants, et cela se confirme de jour en jour.

Un autre événement marquant, la parution de son encyclique Laudato Si, sur la sauvegarde de notre maison commune (voir notre article publié en septembre 2015). Aujourd’hui, inspiré et encouragé par Patrice de Plunkett, qui a donné une conférence dans notre doyenné début octobre sur le thème : soulager la souffrance de la création, je voudrais mettre l’accent sur « la révolution » que le pape appelle de ses vœux, « Une révolution culturelle courageuse » pour bâtir une nouvelle civilisation.

En voici quelques traits marquants : l’écologie est considérée par le pape dans une acception plus vaste, au-delà de sa dimension environnementale, touchant à l’économie, la culture, la société, le respect de la nature et de la vie dans toutes ses dimensions. D’autre part, le pape, face à « l’idole argent » et le « marché divinisé », principalement la spéculation financière, dans un concept de « croissance illimitée » suicidaire pour la planète et ses habitants, appelle à mettre en place des réponses locales, protectrices de l’environnement et davantage tournées vers l’humain. Il nous appelle également à nous engager personnellement dans une démarche nouvelle respectueuse de toute la création dans son ensemble.

Pour nous y aider, nous avons bien sûr la possibilité d’approfondir l’encyclique Laudato Si, qui appelle à une « écologie intégrale », dont l’écologie de la vie quotidienne mais également la lecture de cet ouvrage de Patrice de Plunkett, cité précédemment « Face à l’idole argent, la révolution du pape François »(1) qu’il décrit comme une chance historique pour le catholicisme que l’on dit en déclin mais qui peut devenir d’avant-garde si les catholiques se mobilisent. Au-delà, ce sont tous les habitants de notre planète qui sont appelés à répondre à l’appel de ce pape qui, comme ses prédécesseurs, à la suite du Christ miséricordieux, nous aime et ne nous veut que du bien.

                                                                                              Yves Maretheu, Rédacteur en chef

(1) Edition Artège

Nos liens

Secteur_logo      logo-coul-quadri      conferences-des-eveques       Vatican_logo

Vous êtes ici :