ECHOS DE MEULAN

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Agrandir le texte
  • Taille par défaut
  • Rapetisser le texte

Bienvenue aux Echos de Meulan


Edito de février2017 : LA RELATION ENTRE L'HOMME ET L'ANIMAL

La découverte des activités de la ferme pédagogique ROZ mettant en relation l’homme et l’animal (cf. le « En parlant avec … ») m’incite à vous proposer un édito sur ce thème.
Si la question animale a inspiré depuis des siècles de nombreux philosophes dans leurs réflexions sur la nature humaine, les dernières décennies sont marquées par des évolutions majeures dans les relations entre l’homme et l’animal qui en ont modifié l’approche classique. La prise de conscience du rôle social et pédagogique des animaux de compagnie a fait progresser de façon spectaculaire le rapport de l’homme à l’animal. Les professionnels et les milieux associatifs s’en emparent et le grand public y fait bon accueil.
En effet, l'animal est un outil pédagogique qui favorise l'apprentissage et améliore la dynamique de groupe. Il est également une source de valorisation et d'estime de soi. Parfois, il va entraîner le rire par son comportement et sa complicité avec l’enfant ou l’adulte. Ces comportements joyeux vont conduire à la bonne humeur. Pour la réinsertion sociale, le fait que l’animal ne juge pas, ne ment pas et transmet son affection, va permettre de créer de l’attachement et de l’amitié. Il peut également aider à faire face à l’isolement et la solitude. L’animal est le médiateur qui va permettre à l’enfant ou l’adulte de se valoriser, de retrouver confiance en soi et de canaliser ses émotions. Pour accompagner des enfants ou des adultes, de plus en plus de professionnels utilisent l’animal, en particulier dans les domaines de la psychomotricité, de l’orthophonie, de la psychologie mais également dans la réinsertion.
Cela fait maintenant près de quarante années que le père Guy Gilbert réinsère des jeunes délinquants à la Bergerie de Faucon dans les Alpes de Haute-Provence. Ainsi il explique : « Faucon se veut être un lieu de vie chaleureux. Un lieu où le jeune se retrouve au sein d’un petit groupe, offrant un cadre sécurisant où les relations affectueuses occupent une place importante. Le but de Faucon est le même que celui des institutions à caractère social ; d’une part, nous permettons au jeune de se resocialiser, d’autre part, il est appelé à évoluer et à grandir ; en fin de compte, il devra pouvoir à la fin de son séjour, être en mesure de préparer son avenir tant humain que professionnel. La particularité de notre projet pédagogique réside dans le fait qu’il fait, en grande partie, référence aux modèles de vie familiale, à la relation à l’animal, au suivi individuel de chaque jeune ».
Ces dernières années est venue s’ajouter une dimension de relation à l’environnement et à l’écologie qui accentue encore la relation de l’homme à la nature et à toutes les espèces vivantes.
Toutes ces initiatives au service de l’homme et de l’animal nous font reprendre conscience de la beauté et de la complémentarité de la création de Dieu.

Yves Maretheu, Rédacteur en chef

Nos liens

Secteur_logologo-coul-quadriconferences-des-evequesVatican_logo

Vous êtes ici :