ECHOS DE MEULAN

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Agrandir le texte
  • Taille par défaut
  • Rapetisser le texte

Meulan-en-Yvelines

Imprimer PDF

Aujourd’hui je me présente à vous, certains me connaissent déjà : je suis  Meulan-en-Yvelines.
Mon histoire serait trop longue à vous narrer mais sachez que j’ai traversé les siècles et connu plusieurs faits historiques. Je vous livre ici quelques notes retraçant mon parcours.
Au tout début, vivaient sur mes terres des animaux, certains disparus de nos jours. Au temps des gaulois je me nommais Locénius, Locenes, Nonciennes où ma  première chapelle (l’actuel château de Thun) fut érigée par saint Nicaise.
J’ai été écrite selon la forme romane : Mollant, Meullan, Meullant, Meullent, Mellant, Mollent et aussi selon la forme latine : Mellens, Mullentum, Méolentum. Je dois mon orthographe actuelle aux moines de saint Nicaise.
J’ai connu des invasions, de nombreuses guerres mais aussi de grands moments de paix et de bonheur. De plus,  ma situation sur les rives de la Seine a permis mon évolution ainsi que la venue de personnalités politiques, militaires, artistiques. Plusieurs personnes devenues célèbres sont nées ou ont vécu dans mes murs. Mes rues, mes places portent leurs noms en leur hommage : Galéran, Comte Robert 1er, Nicolas Davanne, Vion d’Hérouval, François de Blois, Challan, Chèvremont, Général Gency, Brigitte Gros, Baron l’Etang, Nicolas Leclerc, Lévrier, Gustave Ravanne pour en citer quelques uns...
Certaines rues sont une référence à mon histoire et aux métiers exercés : rue des Tanneries, des Carrières, quai de l’Arquebuse…
Je comptais plusieurs églises, chapelles et même un monastère ;  certaines rues nous les rappellent : rue St-Jacques, St-Côme, Notre-Dame, ruelle Ste-Avoye, place des Pénitents, côte St-Nicolas…
Et  pour conclure je vous offre ma devise qui remonte au temps d’Henri IV : « La ville la plus fidele au roy et au royaume ».
 Deux ouvrages m’ont aidé dans cette présentation : « Histoire du Canton de Meulan d’Edmond Bories » et « Petite histoire des rues de Meulan de Madeleine Arnold-Tétard ».

Vous êtes ici :