ECHOS DE MEULAN

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Agrandir le texte
  • Taille par défaut
  • Rapetisser le texte

QUELQUES TÉMOIGNAGES DE BÉNÉVOLES

PDF

 Le bénévolat est très présent dans notre secteur, nous vous proposons des témoignages de quelques-uns de ses acteurs.

 « Être bénévole à la M.P.T. de Juziers ? Drôle de question ! N’est-ce pas la même chose dans toutes les associations qui ne fonctionnent que grâce à des bénévoles ? Pourtant, la spécificité de la M.P.T (Maison pour tous) peut peut-être justifier un regard particulier sur ses bénévoles. Cela fait plus de cinquante ans que la M.P.T. tente d’offrir principalement aux Juziérois mais aussi aux habitants des communes voisines, des activités ludiques, sportives ou artistiques.

Le rôle du conseil d’administration où se retrouve une dizaine de bénévoles est de faire vivre au mieux l’association et cela exige une bonne entente entre les membres, un maximum d’assiduité à ses réunions au minimum tous les deux mois mais plus si les circonstances l’exigent, d’être aussi à l’écoute des adhérents qui participent aux activités mais aussi des professeurs pour qu’ils exercent dans les meilleures conditions. De plus, afin d’assurer l’équilibre financier, il faut organiser des évènements qui apportent des ressources indispensables.

Il faudra alors jouer le rôle d’aménageur, de traiteur pour les buffets ou la restauration (brocante, ...) Savoir faire appel à d’autres bénévoles avec diplomatie… passer du temps pour trouver des exposants (marché artisanal ou de Noël) et assurer une permanence de présence…

Alors le bénévole idéal devra faire montre d’un souci des autres, sans ménager sa peine et son temps avec le sourire et dans la bonne humeur… »

Marie-Jeanne

 

« Donner de son temps, transmettre mon expérience et organiser des manifestations sans rien attendre en retour, sont les bases de ma vision du bénévolat. Cela fait trente-deux ans que je suis bénévole au sein de diverses associations.

Ma seule satisfaction, c’est de voir les enfants se faire plaisir et de lire l’émotion dans leur regard. »

Laurent

 

« Être bénévole à unité locale Croix-Rouge de Meulan, pour moi, c’est mettre à disposition son expérience et ses compétences. C’est apporter sa modeste contribution dans une structure qui vient en aide aux personnes en difficultés. C’est écouter, accompagner et agir sans porter de jugement. En un mot, savoir tendre la main. »

Annie

 

« Je suis bénévole dans une association sportive pratiquant le karaté depuis de nombreuses années. C’est une implication quotidienne qui prend du temps et de l’énergie et peut paraître contraignante. Mais les rencontres et les échanges tout au long de ces années sont d’un enrichissement extraordinaire, de véritables relations humaines avec les membres de l’association et des liens créés avec d’autres associations.

Au-delà de la pratique sportive, par cette implication et cette dynamique dans le club, chacun éprouve une grande satisfaction de voir de nouvelles relations d’amitié se créer, un équilibre s’établir pour certains et pour d’autres de trouver une famille au sein du club. Chacun d’entre nous, dirigeants et professeurs, sommes aussi très fiers de partager et transmettre ce plaisir de voir nos karatékas progresser, évoluer et obtenir des résultats sportifs considérables et de susciter des vocations. Ainsi, certains prennent à cœur de transmettre à leur tour les valeurs sportives et associatives en devenant professeur ou membre du bureau et assurer la pérennité de l’association. »

Alain

 

« A l’heure où notre société ne fonctionne qu’autour du gain et des bénéfices nous pouvons rapidement nous rendre compte qu’en fait ce sont les bénévoles qui font tourner la planète. Que ferions-nous sans les associations sportives et culturelles qui nous offrent la possibilité de faire diverses activités ? Comment survivraient les démunis et les malades sans l’aide des associations caritatives, humanitaires et religieuses ? Comment serait la démocratie sans les conseillers municipaux ? Et que dire de toutes ces personnes indispensables qui gravitent autour des écoles, des personnes âgées, des handicapés ? Je suis bénévole depuis plus de trente ans dans diverses associations et je peux assurer que donner de son temps pour les autres est une belle manière de partager et de se sentir utile. Et ça fait du bien ! »

 

Murielle

 

« 1982, date où j’ai commencé à faire du bénévolat. Habitant dans le quartier du Paradis à l’époque où celui-ci était plein de vie, je me suis investi à Paradis-loisirs : foot, volley, cross, arbre de noël, feu de la Saint-Jean, … tout cela avec une grande participation de la population. En même temps, pendant deux ans, je me suis investi à l’ACM, club de gymnastique de Meulan. Quand on a des enfants, je trouve normal de participer. Pratiquant moi-même le football, il faut bien un bureau pour gérer le CNMS. J’ai donc fait deux fois trois ans au sein de celui-ci en tant que trésorier. 1994, même investi dans la vie municipale, j’ai participé au fonctionnement du club des anciens « Jean Sorbier » pendant vingt ans. Ce fut un réel plaisir de partager tous les mardis un repas plein de convivialité avec eux. Au Comité d’animation, un de mes meilleurs souvenirs est le passage à l’An 2000. Dernier volet de mon bénévolat, le caritatif, j’apporte mes bras aux restos du cœur depuis plusieurs années, ce qui ne m’empêche pas de m’investir au Secours populaire.

Une aide si minime soit-elle, est toujours la bienvenue pour les associations, dans un domaine où l’on se sent bien, c’est la vie d’une ville. Il faut avoir envie et se trouver le temps pour le faire. »

 

Jean-Claude

Vous êtes ici :