ECHOS DE MEULAN

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Agrandir le texte
  • Taille par défaut
  • Rapetisser le texte

LA FÉÉRIE DE NOTRE ENFANCE AVEC WALT DISNEY

Envoyer Imprimer PDF

Nous avons tous rêvé en regardant le monde magique de Walt Disney ! Quelle petite fille n’a pas souhaité trouver un jour le Prince charmant des dessins animés?

Quatrième fils d’une famille de cinq enfants, Walter Elias Disney naît le 5 décembre 1901 à Chicago. En 1917, il apprend les rudiments du dessin au collège « Chicago Art Institute ». Trop jeune pour s’engager dans l’armée, il entre dans le corps des conducteurs volontaires d’ambulances de la Croix Rouge américaine l’année suivante. Devant être âgé de dix-huit ans, il falsifie son passeport pour porter sa date de naissance à 1900 ; il débarque en France au lendemain de l’Armistice et y reste un an.

De retour aux Etats Unis, il trouve un emploi dans le dessin publicitaire. Il réalise la couverture de plusieurs magazines avant de travailler sur des animations publicitaires primitives pour les cinémas locaux.

La naissance du dessin animé.

L’animation débute au 19ème siècle grâce à des jouets optiques comme le « folioscope » ou « feuilloscope » qui consiste à réunir sur chacune des feuilles d’un carnet, un (ou des) dessin(s) différent(s). En faisant défiler ces pages, on a l’impression que l’image s’anime. Dans les années 1900, chaque dessin fait à la main, correspond à une image et donc à une feuille de papier. Un système de pellicule fut ensuite utilisé pour faire défiler ces images, mais le son n’est pas encore présent.

Le début de la célébrité.

Les animations publicitaires ne suffisant plus à satisfaire Walt, il commence à créer ses propres films pendant ses loisirs. En 1922, il produit des courts métrages animés basés sur les contes de fées populaires et des histoires pour enfants. En 1923, il fonde avec son frère Roy, dans le garage de leur oncle, la société « Disney Brothers Studio » rebaptisée « Walt Disney Studio ». Trois ans plus tard, il devient l'un des producteurs de films les plus célèbres. Avec son équipe, il crée un bon nombre des personnages animés les plus connus au monde. Le tout premier fut « Mortimer Mouse » qui deviendra « Mickey Mouse » ; il reçoit d’ailleurs en 1932 un Oscar d’honneur pour sa création.

Le succès ne fait que progresser et, en 1937, naît « Blanche-Neige et les Sept Nains », premier long métrage sonore en couleurs. Pour réussir cette merveille qui lui vaut un autre Oscar, il utilise des cellulos ou celluloïd (feuilles de plastique transparentes), sur lesquelles sont peints différents éléments du dessin animé. Superposées les unes sur les autres, il n’est plus nécessaire de redessiner chaque scène, ce qui permet de gagner du temps. Pour la réalisation de Blanche-Neige, Walt Disney utilisa en plus une caméra multi plane, sur laquelle on posait les cellulos, donnant ainsi un aspect de profondeur au dessin animé.

Son œuvre.

De tout temps, les animaux ont été les acteurs principaux de ses longs métrages. Des personnages aussi célèbres les uns que les autres succèdent à Blanche-Neige : Cendrillon, Pinocchio, Alice, Peter Pan, Bambi, Merlin… sans oublier les tout premiers amis de Mickey : Pluto, Dingo, Donald, Picsou…

Dès les années 1950, il commence à produire des films en prise de vue réelle (20 000 lieues sous les mers, l’île au trésor…), des comédies et des courts métrages. Il sera aussi le créateur de grands parcs d’attractions en Californie et en Floride, à Marne-la-Vallée, Tokyo, Hong-Kong.

Walt Disney décède des suites d’une longue maladie le 15 décembre 1966 à Burbank en Californie. Il laisse une œuvre immense couronnée par des dizaines d’Oscar du meilleur court métrage d’animations ou de documentaires.

De nos jours, la plupart des films d’animations ne sont plus faits à la main. De nouvelles technologies se sont développées comme l’informatique et la productivité est beaucoup plus grande ; il faut six fois moins de temps qu’il y a dix ans pour faire un film en 3D.

Les nouveaux dessins animés ne nous font peut-être pas autant rêver qu’il y a quelques décennies mais l’œuvre de Walt Disney projettera toujours notre esprit dans la féérie de notre enfance.

Vous êtes ici :