ECHOS DE MEULAN

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Agrandir le texte
  • Taille par défaut
  • Rapetisser le texte

CHRISTIAN FOURNEYRON ET ALEXANDRE LOUIS, ccfondateur et président de l'Abricourtois

PDF

epavNous vous proposons ce mois-ci un « En parlant avec » à deux voix, réunissant le binôme qui se relaie pour animer l’association l’Abricourtois : Christian qui en est le principal animateur et Alexandre qui en a pris la présidence. Dans la suite de l’article, ce binôme de choc parle d’une même voix.

 

Bonjour Christian et Alexandre, Abricourtois, c’est un joli nom pour une association hardricourtoise, pouvez-vous la présenter   à nos lecteurs?

L'Abricourtois est une association d’Hardricourt qui propose des après-midi de jeux et de rencontres deux mardis par mois d'octobre à mai, en face de l’église d’Hardricourt, de 14 heures à 18 heures et deux soirées par an autour du jeu.

Quel est l’historique de votre association ?

Lorsque Christian, Hardricourtois depuis 2005, a envisagé sa retraite en 2011, il a eu envie de profiter de son temps libre pour proposer des activités sur sa commune dans l’idée de créer du lien. Il a rencontré le maire de l’époque, Monsieur Cassagne, qui l’a encouragé dans cette voie ; à partir de 2012, il a donc lancé une activité autour du jeu dans les locaux communaux également mis, par la municipalité, à la disposition du Club de l’Amitié et l’UNC. Puis, pour pérenniser cette activité, une association a été créée en 2014. Alexandre, Hardricourtois depuis 2001, a accepté d’en être le président. En général, Christian prépare et anime les rencontres mais quand il n’est pas là, c’est Alexandre qui prend le relais.

Pouvez-vous nous dire comment se passent vos rencontres l’après-midi ?

Elles démarrent à 14 heures où nous prenons d’abord le temps de boire un café et de déguster des petites douceurs… En général, l’animateur propose un jeu collectif pour « chauffer » un peu la salle… ensuite les « équipes » se forment pour différents jeux : dominos, tarot, scrabble, belote, voire tarot avec les règles de la belote… Il règne un très bon état d’esprit et il faut dire qu’il n’y a pas de mauvais joueurs !

Qu’entendez-vous par jeu collectif ?

Cela peut être un quizz, préparé avec des questions qui viennent du « Trivial Pursuit », de « Questions pour un champion »… Mais parfois aussi, on ressort le vieux « Schmilblick » de notre enfance avec des noms d’objets usuels…

Qui participe à vos après-midi récréatives ?

Il y a en général une dizaine de personnes. La plupart ont connu l’association par le bouche à oreille ou lu nos invitations dans le journal communal, le « clin d’œil », ou dans les « Echos de Meulan ». Il y a aussi un petit groupe de trois à cinq personnes qui viennent à pied de la maison de retraite de Mézy avec leurs animatrices. Les participants réguliers ont du plaisir à se retrouver et nous sommes contents de voir que des liens se créent : par exemple, une personne du groupe va maintenant aider à l’animation de la maison de retraite de Mézy.

Quelle participation financière demandez-vous ?

Notre activité est gratuite et aucune adhésion n’est nécessaire. De plus, les horaires de participation sont très souples : les participants viennent quand ils veulent, comme ils veulent et à n’importe quelle heure.

Est-ce que vous souhaitez accueillir d’autres personnes ?

Même s’il y a un noyau de fidèles, nous aimerions attirer des personnes nouvelles et, qui sait, pouvoir proposer nos rencontres tous les mardis après-midi et non pas tous les quinze jours, il faudrait pour cela une personne supplémentaire pour assurer l’animation. Toute personne désirant se joindre à nous sera donc la bienvenue.

Parlez-nous aussi de vos soirées ?

Nous voulions attirer un public plus large, plus familial en proposant des soirées de jeu autour d’un thème un vendredi soir ou samedi soir.

Avez-vous suivi le même principe d’organisation de vos soirées que l’après-midi ?

Non, au départ, nous avons axé notre proposition sur la convivialité : retransmission de matchs, repas en commun mais nous n’avons pas rencontré le succès escompté ; peut-être, referons-nous ce genre de proposition quand les liens seront plus forts entre les participants ; du coup, nous sommes revenus à nos fondamentaux : le jeu. Lors de la dernière soirée, nous avons présenté des jeux musicaux : trouver un morceau en n’écoutant que le début, arrêter une chanson et trouver le mot suivant, karaoké des années 80. Nous avons eu la chance d’avoir parmi les présents, Alain, chanteur et guitariste hardricourtois, qui assurait avec talent les transitions entre les différents jeux.

Peut-être avez-vous déjà prévu une soirée en 2017 ?

Effectivement, mais cette fois-ci, nous avons prévu de travailler avec la toute nouvelle association hardricourtoise « les Festives », dont Alexandre est également membre actif, pour organiser la publicité et la production de notre soirée. Cette fois-ci, le thème sera le cinéma. Nous préparons des quizz sur des bandes originales de films pour la musique, des répliques cultes, des extraits de films. La rencontre est déjà prévue le 28 janvier à 20 h 30 au club de l’amitié.

Avez-vous des projets ?

Du côté des après-midi récréatives, nous aimerions nous initier au bridge et jouer plus régulièrement aux échecs. Mais si nous voulons évoluer, il faut accompagner le changement par des propositions concrètes. Nous réfléchissons donc aux contacts que nous pourrions avoir pour promouvoir ces deux jeux.

D’une façon plus générale, l’objectif de l’association étant de créer du lien, pourquoi ne pas imaginer d’autres rencontres différentes : covoiturage pour aller aux séances « Nos aînés au cinéma » des Mureaux… Nous sommes ouverts à toute proposition.

 

Merci de nous avoir reçus, Alexandre et Christian, et bravo pour ce souci de créer du lien, votre recherche de propositions nouvelles et votre investissement pour préparer et animer ces après-midi et soirées de jeu.

 

(Propos recueillis  par Véronique Schweblin)

Vous êtes ici :