ECHOS DE MEULAN

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Agrandir le texte
  • Taille par défaut
  • Rapetisser le texte

Editorial de décembre 2016 : Du jeu de société à la spiritualité de Noël

Envoyer Imprimer PDF

DU JEU DE SOCIETE A LA SPIRITUALITE DE NOEL

Curieux titre pour notre numéro de décembre ? En fait nous avons choisi comme thème ce mois-ci : les jeux de société. Noël est en effet, non seulement l’occasion de recevoir des cadeaux, dont les jeux font partie, mais également un temps privilégié pour passer des moments en famille. Enfin Noël, c’est pour les chrétiens du monde entier la célébration de la naissance du Christ qui, avec la période de l’Avent, marque le début de l’année liturgique. Croyant ou non, nous savons combien une naissance a de l’importance dans une famille, combien elle bouleverse les parents car la procréation, même si elle est expliquée scientifiquement, reste une merveille de la création.

Pour revenir au thème du mois, le jeu de société évoque pour un grand nombre d’entre nous un temps de détente et de partage en famille ou entre amis.

A l’heure du développement de l’individualisme, de l’égoïsme, des jeux électroniques individuels, les jeux de société sont une source de multiples bienfaits : s'amuser comme des enfants, apprendre à suivre des règles, comprendre des notions de tactique et de stratégie, se méfier du hasard, jouer des rôles, apprendre à perdre et à relativiser, prendre des risques sans danger, rejouer et dépasser les petits conflits et les rivalités, savoir gagner en estime de soi, savoir faire équipe, découvrir et développer les talents de chacun, rire ensemble et surtout passer du temps avec ses proches.

Il n’est donc pas anodin d’offrir ou de se procurer un jeu de société en particulier au moment des fêtes de Noël car c’est le cadeau familial par excellence. Avec ces moments vécus en famille ou entre amis, s’il y a du respect et de l’amour, il y a dans ces instants une dimension essentielle : la découverte de l’autre, la confrontation, le partage et le respect de la place de chacun et de l’enfant en particulier. C’est en cela que l’on touche en partie la dimension spirituelle de Noël, fête qui est en premier lieu une célébration de la vie et de l’enfant. Accueillir l’enfant, le protéger, l’éduquer, le faire grandir dans toutes ses dimensions, intellectuelle et spirituelle, n’est-ce pas un des messages importants de Noël ? Nos célébrations de Noël sont là non seulement pour célébrer la naissance de l’enfant Jésus mais également pour nous rappeler notre rôle de parents aimants qui, à l’image du Christ, transmettent cet amour à leurs enfants et à tous les enfants de la terre. Joyeux Noël à tous !

                                                                                              Yves Maretheu, rédacteur en chef

Vous êtes ici :