ECHOS DE MEULAN

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Agrandir le texte
  • Taille par défaut
  • Rapetisser le texte

BONNE ANNEE 2017

En ce début d’année 2017, je vous adresse, au nom de toute la communauté paroissiale et de toute l’équipe des Echos de Meulan, nos meilleurs vœux à chacun et chacune d’entre vous.

Pour certains, l’année 2016 a été jalonnée d’épreuves. Que ce soit sur le plan physique, financier ou moral, nous vous souhaitons de retrouver en cette nouvelle année une bonne santé, de nouvelles ressources et l’apaisement de vos souffrances. A tous, nous formulons le vœu que vous réalisiez en 2017 vos projets dans tous les domaines : vie privée, professionnelle et spirituelle.

En ce qui me concerne, je voudrais placer cette année dans une perspective de recherche de vérité et de liberté. Pourquoi la vérité ? Dans ce domaine, nombreux sont ceux qui voudraient nous faire croire que le bonheur est dans la quête de toujours plus de biens matériels, non pas qu’il faille rejeter toute forme de progrès technologiques mais il faut s’interroger sur notre dépendance personnelle, voire notre addiction à tel ou tel mode de fonctionnement mis à notre disposition. J’y associe la liberté car là encore, pour beaucoup la liberté consiste à ne plus se mettre de barrières, à rechercher son propre plaisir, que ce soit dans le domaine affectif ou matériel, à satisfaire ses désirs d’adulte au détriment de la protection des enfants qui sont sans défense.

La liberté qui étouffe sa conscience est une fausse liberté, car chacun d’entre nous sait bien qu’au fond de son être il y a une petite voix qui le guide. Tous ceux qui n’écoutent plus leur voix intérieure ressentent un jour ou l’autre un profond malaise, le malaise de la déshumanisation de l’Etre. Bien que souvent « ringardisés » quand nous évoquons cette notion face à une société qui se veut de plus en plus relativiste et libertaire, nous répondons à l’exhortation du pape François qui nous rappelle qu’il n’y pas plus moderne que d’œuvrer au développement de toutes les dimensions de l’Etre humain, y compris spirituelles, dans l’amour et le respect des autres ; qu’il n’y a pas plus moderne que de remettre en cause nos comportements pour une écologie « intégrale » préservant les humains et la planète ; qu’il n’y a pas plus moderne que de défendre la famille, cellule de base de la société. Alors au diable les clichés et les caricatures, abordons cette année en vérité et dans la vraie liberté, celle qui va, à l’image du Christ, jusqu’à donner sa vie pour l’amour des autres !

En ce qui concerne le journal, nous abordons cette nouvelle année avec, dans le cœur, beaucoup de gratitude pour les encouragements de nos annonceurs, dont certains, sensibles à la difficulté d’équilibrer nos comptes, ont renouvelé leur contrat en agrandissant la surface de leur annonce. Nous remercions aussi nos lecteurs qui, par leur soutien financier déjà versé ou à venir, vont nous permettre de poursuivre notre mission d’information sur les activités locales et de vous proposer des articles sur des sujets artistiques, historiques, scientifiques et religieux.

Enfin, n’oubliez pas que notre équipe vous est ouverte. Si vous voulez nous aider à préparer ou distribuer les Echos de Meulan, nous serons heureux de vous accueillir et de vous proposer une mission adaptée à vos aspirations, vos disponibilités et vos compétences. Bonne année à tous !

                                                                                              Yves Maretheu, rédacteur en chef

Vous êtes ici :