ECHOS DE MEULAN

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Agrandir le texte
  • Taille par défaut
  • Rapetisser le texte

Valsons, voulez-vous

PDF

C’est à la revue «Les Coulisses», organe trimestriel de la société «Arts et Lettres de France» que je vais emprunter ce très joli poème plein de charme et d’optimisme, de monsieur Tino Morazin.

VALSONS, VOULEZ-VOUS
(triolets)

Avant l’adieu, dansons ma mie
Malgré notre âge inconvenant,
Suivez mon pas, très chère amie
Avant l’adieu, dansons ma mie.
L’âpre douleur, vile ennemie
Fait un écart bien surprenant
Avant l’adieu, dansons ma mie
Malgré notre âge inconvenant.

Il faut bénir cette aventure
Et savourer son goût de miel,
Mais nonobstant la devanture
Il faut bénir cette aventure.
Car en dépit de sa penture
S’ouvre une porte, on voit le Ciel,
Il faut bénir cette aventure
Et savourer son goût de miel.

L’amour sied bien à la vieillesse
Quand le désir provient du cœur,
L’âme conquise est en liesse
L’amour sied bien à la vieillesse.
Empli d’égards, de gentillesse,
Le sentiment reste vainqueur,
L’amour sied bien à la vieillesse
Quand le désir provient du cœur.

Vous êtes ici :